En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Ok
24/03/2017

Cohome

J'irai travailler chez toi
Cohome

La carrière de freelance permet une certaine liberté mais elle peut aussi conduire à une grande solitude. Face à ce problème, la solution inventée par Laura Choisy est simple :  se rejoindre à plusieurs chez quelqu'un pour travailler. Après le coworking, voici venu le cohoming !

Combattre la « solitude » du freelance

Laura, créatrice de Cohome s'est lancée en tant que freelance en 2015 dans le secteur de la communication. « Je me suis rapidement confrontée à un problème : je me sentais seule. Je pouvais me concentrer mais c’est rapidement devenu pesant. Je perdais ma motivation, mes journées n’avaient plus de début ou fin » explique-t-elle.

Les espaces de coworking sont une bonne solution mais ils sont chers : il faut compter environ 150 à 300€ par mois. Les cafés ne présentent pas non plus un environnement optimal pour travailler entre réseaux wifi capricieux et bruits incessants.

« Je ne trouvais pas de solution, se souvient Laura, je me suis alors fait la réflexion que le mieux serait tout simplement d’aller chez quelqu’un ou que quelqu’un vienne chez moi. J'en ai parlé dans mon réseau et beaucoup de gens ont apprécié l'idée. »

 

 

Elle réalise alors une petite enquête et découvre que de nombreux indépendants ont ressenti, comme elle, une sensation d’isolement et souffrent de la perte de repères qui vient quand lorsque l’on travaille seul chez soi.

Pour ne plus travailler seul

En novembre 2015, elle décide d’officialiser le concept en créant l’entreprise Cohome. Elle est rejointe en avril 2016 par son actuelle associée, Madhu Desbois et partent ensemble pendant 2 mois pour effectuer un tour de France . Leur but est de vérifier que le cohoming est un besoin également en dehors de Paris.

C’est en octobre 2016 que la plateforme de réservation en ligne est lancée. Les « cohomeurs » peuvent proposer leur appartement pour quelques heures ou une journée ou bien réserver une place disponible sur une annonce existante.

Pour accueillir ces personnes chez lui, l’hôte peut demander un « pourboire » d'un maximum de dix euros (mais qui en moyenne tourne autour de 4€) et Cohome prélève sur la réservation un euro qui sert notamment au financement de la plateforme et à couvrir les frais d’assurance.

Aujourd’hui, Cohome.in compte plus de 4.500 inscrits et environ 150 annonces. Si la majeure partie des annonces concernent aujourd’hui l'Ile de France, Cohome est présent dans 14 villes en France.

Tout le monde peut s’inscrire à la plateforme et Cohome a même l’ambition d’élargir son public aux demandeurs d'emploi, artistes, étudiants et tous ceux qui passent leur journée chez eux et préféraient œuvrer avec un peu de compagnie. L'objectif est de rassembler 10.000 utilisateurs avant la fin de l’année.

Donc, si tu en as marre de travailler tout seul chez toi et que tu cherches un endroit confortable pour travailler et rencontrer d’autres professionnels sans te ruiner ou que tu es prêt à accueillir chez toi d'autres travailleurs esseulés, tu sais maintenant où te tourner pour ne plus bûcher en étant seul au monde.

Le site : https://www.cohome.in/

Facebook : Cohome

Instagram : Cohome_in

like
Je veux voir ça demain 2
WeKast

A lire aussi

WeKast

Pour ne plus jamais rater une présentation
Par Julia P