IamGlad

29/07/2015

Quand on évoque la ville de Caen, on pense immédiatement à son mémorial, le rappeur Orelsan et le stade Malherbe de Caen, nombreuses sont les manières de penser à cette ville de Normandie. Si cet ensemble est indéniable pour vous, cependant, un autre aspect de la ville sera à découvrir grâce au côté créatif de ce jeune artiste qui réalise des illustrations à base de polygones, en rendant hommage aux nombreux héros de sa jeunesse !

Pour la Salopette, il s’est confié sur son travail, ses choix artistiques, ses compositions et ses futurs projets.

Présentez-vous en quelques mots

Bonjour, je m’appelle Julien. J’habite Caen et je suis Graphiste – Illustrateur en Freelance. Je suis un enfant des années 80 : période dans laquelle j’ai grandi !

Pourquoi ce pseudonyme « ImGlad » ?

Il vient du fait que je portais ce pseudo de « Gladiator » (avant le film de Ridley Scott) quand je faisais de la compétition sous Counter Strike, c’est devenu Gladia puis Glad au fil des années. Depuis cette époque, les personnes m’appellent comme ça depuis 15 ans environ. Après vu que je suis assez ronchon dans la vie, le jeu de mot « IamGlad » (Je suis heureux) est ironique, on va dire !

Comment votre passion du dessin vous a-t-elle été transmise ?

Je dirais avec l’arrivée des mangas à la TV, je m’amusais à dessiner mes héros : Ken, Goldorak et les personnages de DragonBall. Après, il y a eu une évolution avec les premières sorties scolaires dans les musées.

Pouvez-vous nous expliquer les différentes étapes dans la conception d’une illustration ?

Pour ma part, dans le style d’illustration que j’affectionne, soit je dessine le personnage sur ma tablette graphique avec une pose rapide de couleurs pour avoir une base pour commencer la vectorisation, soit un croquis rapide que je scanne ou je prends une photo d’une figurine de bonne facture et je pars direct sur de la vectorisation.

Dans vos illustrations, on découvre des personnages composés de polygone issus de nombreux univers : le cinéma (Alien, Transformers), la musique (Daft Punk), les mangas (Dragon Ball Z, Naruto, One Piece, Les Chevaliers du Zodiaque, Les Tortues Ninjas), les comics (Batman, Superman, Iron Man), les jeux vidéos (Super Mario) et l’art avec la représentation de la naissance de Vénus de Botticelli et le « David » de Michel Ange. Pourquoi avoir utilisé ce style si particulier dans vos créations ?

Tout part d’un trait de crayon que j’ai à la base ! Mes croquis sont souvent assez rigides et droits dans le traité. J’ai voulu mettre en polygones certains de mes pochoirs de l’époque et j’ai trouvé le rendu assez cool alors j’ai continué. J’ai eu l’occasion de travailler sur des illustrations en lien avec des personnages et leurs univers pour un jeu qui mettait en avant la Normandie. Nous sommes partis avec mon collègue sur du low-poly 3D, mais au final, nous sommes restés sur de la 2D ! J’ai pu tester différentes techniques même si à l’époque, le procédé n’avait pas été retenu ! De mon côté, j’ai continué à explorer ce style notamment avec la Venus et le David qui ont été mes égéries de projets de fin d’étude sur un design de packaging.

dossier sans titre 81

En 2014, vous avez participé à deux projets artistiques : une collaboration avec la marque OTAKU Original Gamewear à l’occasion de la sortie du film « Transformers 4 » puis lors du Salon des artistes français dans le cadre d’Art en Capital au Grand Palais. Pouvez-vous nous raconter ces deux expériences ?

OTAKU est une marque que j’affectionne, j’avais proposé quelques illustrations à Julien, un des fondateurs. Il m’a recontacté pour en discuter et nous sommes tombés d’accord sur l’illustration d’Optimus Prime. Cette marque collabore avec beaucoup d’artistes, ils donnent une certaine visibilité , ce fut une jolie expérience et j’espère pouvoir retravailler avec eux dans l’avenir.

Pour le Grand Palais, j’avais déjà exposé dans ce lieu à la fin de mes études dans la catégorie « Design et illustration » avec le David et la Venus. En 2014, j’ai pu proposer une toile qui a été́ retenue par le jury. Le cadre est super, l’expo a duré 5 jours cela m’a permis de rencontrer des personnes sympas avec qui j’ai des projets actuellement. A vrai dire ! Faire rentrer la pop culture sous la nef du Grand Palais c’est cool :).

wip 2

Y’a t- il des artistes en particulier qui vous ont inspiré et influencé dans votre travail ?

Des artistes, il y en a beaucoup à vrai dire ! Je choisirais un courant : l’impressionnisme avec des peintres comme Caillebotte, Monet. Je me plonge souvent dans leurs oeuvres pour regarder le traité des couleurs. Plus contemporain, il y a Shepard Fairey , Invader, Jasper Goodall.

Quels sont vos projets d’avenir ?

Actuellement, je suis sur des illustrations pour une expo à l’événement Geekopolis qui aura lieu du 23 au 24 mai à la Porte de Versailles à Paris, le thème est « Génies du Mal» donc j’ai du Magneto, Megatron, Boo etc….Venez nombreux les organisateurs vous prépare des choses sublimes ! Une autre expo en préparation aussi, je n’ai pas eu beaucoup de détails encore. Ainsi que des projets de sculptures qu’il faut que je mette en place.

dossier sans titre 82

Un mot de conclusion ?

Merci pour cet entretien, vous pouvez me suivre sur Facebook – Instagram – Twitter Et si vous aimez le custom de Toy jetez un oeil au boulot d’Ymas Design Bwaaaaaa !

Site internet : http://www.iamglad.net/

Facebook : https://www.facebook.com/iamglad

Twitter : https://twitter.com/gladia14

Instagram : https://instagram.com/iamglad14/

dossier sans titre 8   dossier sans titre 83

 

Je veux voir ça demain

6

Par La Salopette

279 articles

"Tout ce qui est ici aujourd'hui, peut être partout demain"

share

random

prev

next