Le Guide du Goût

04/09/2015

Mijoté par Karim Slamani et façonné par Paul Ramboux, le Guide du Goût voit le jour en 2012. Ce nouveau guide naît du regroupement des artisans de l’Hérault et du Gard sélectionnés sur le volet suivant une charte de qualité. Tous les corps de métiers de la gastronomie se confondent sous la même bannière affichée fièrement à leur porte : Saveur Locale. Au total, plus de 350 enseignes, boulangers, poissonniers, torréfacteurs, bouchers, épiciers, bouchers, etc, mettent la main à la pâte pour faire de ce réseau, une référence. Cette marque distinctive est certifiée et accordée aux artisans pour la qualité supérieure de leur offre et leur engagement à sublimer leurs produits. Bref, un service bien huilé !

Le Guide Du Gout 01

Après avoir arrosé le Sud, le Guide du Goût parsème Paris de son envie de mettre en avant des spécialités locales. Une volonté également farouche de sublimer des hommes et des personnalités.

Ces deux becs fins mettent les petits plats dans les grands. Tout d’abord, haute comme trois pommes, ils dressent leur entreprise comme le plus grand réseau d’escapades gourmandes autour de l’artisanat en France. En effet, cerise sur le gâteau, le Guide du Goût propose aux plus gourmands, curieux et/ou avertis de confectionner des parcours gourmands.

Mitonnés en 2013 sur Montpellier et depuis février 2015 sur Paris, les Parcours Gourmands contribuent amplement à relancer les relations entre les clients et les commerçants de proximité. Tout cela de façon ludique et gourmande sous le partenariat des Offices du Tourisme montpelliérain et parisien.

Une occasion de ramener sa fraise pour découvrir ou redécouvrir une ville, un quartier à travers ses métiers, sa gastronomie et ses produits.

J’ai donc eu le plaisir de ramener la mienne lorsque Karim et Paul m’ont délicieusement invitée à l’un de leur parcours gourmands : le quartier des Ternes. Le rendez-vous est pris ! 10h30 Métro Ternes: présente au poste. Une jolie brune s’avance vers moi sur ses talons hauts perchés, c’est Camille Baudoin, chargée du développement au sein de la capitale et mon guide pour aujourd’hui.

Le Guide Du Gout 02

Dignes de deux « gastronomes en culotte courte », nous prenons la direction de la Brûlerie des Ternes. Il se tient là, timide mais impatient, Laurent Bouchet-Guillaume, torréfacteur et responsable de cette institution du 17e qu’il a repris depuis 2012. Hésitant, Laurent nous présente son antre. Cet ancien géographe devient de plus en plus confiant et enthousiaste lorsqu’il nous parle de son métier. Comme un poisson dans l’eau, on ne l’arrête plus !

Le Guide Du Gout 04 Le Guide Du Gout 03

Je lui avoue, rouge comme une tomate, que je n’aime pas le café (mais adore l’odeur). « Ca c’est fort de café » aurait pu-t-il me répondre. Eh bien non, pas pour Laurent ! Le challenge doit être relevé : me faire aimer le café ! Et c’est ce qu’il aime, ce garçon, « profiler » ses clients pour leur offrir le café qu’il leur correspond. Laurent me prépare une mixture de son cru. Me fait goûter. Verdict : je commence à apprivoiser ce doux breuvage.

Il est déjà l’heure de partir, la prochaine étape nous appelle : la Chocolaterie Didier Fourreau.

Camille et les garçons m’ont bien cerné. On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre mais avec du chocolat, c’est bien connu ! Beaucoup plus à l’aise les pieds dans le chocolat que dans le café, je fais la connaissance de Didier Fourreau au sein de son « laboratoire » comme il l’appelle. Généreux, on le voit tout de suite. Sans plus attendre, ce confiseur me fait déguster une série de chocolats noirs et au lait. Divin moment ! Didier a repris ce délicieux endroit, rue de Courcelles, il y a maintenant 3 ans avec sa femme Véronique. Il y propose également en collaboration avec le Guide du Goût, des ateliers dignes de ce nom dédiés au chocolat.

Le Guide Du Gout 09

Je pleure comme une madeleine, nous devons quitter ce chocolatier de génie et surtout ses doux bonbons. Ô Dieu du chocolat, quelle injustice !

12h30 ! On s’affaire car Claire Giudicenti de Macis, Maison des Saveurs nous attend de pied ferme dans son épicerie atypique, située en plein milieu de la rue de Lévis. Claire est une femme plus que dynamique voire solaire. La table est mise ! Je n’ai plus qu’à mettre les pieds sous la table et me laisser guider parmi tous ses bons produits aux odeurs enivrantes. Pour le coup, c’est un vrai voyage qui m’attend. En quelques minutes, je parcours la Bretagne, la Méditerranée, la Corse en passant par l’Arménie et l’Anatolie. Salés, sucrés, tous les goûts et couleurs des produits me restent en mémoire. Je retiendrai à jamais les confitures « Anatra » et je m’arrêterai là car je pourrais en écrire des tartines!

Le Guide Du Gout 07 Le Guide Du Gout 06

14h ! Le voyage s’achève déjà… Une seule chose à retenir. La gentillesse et l’ouverture d’esprit de ces artisans qui n’ont qu’une envie, faire partager ce qui les rend heureux au quotidien : leur métier !

Les deux acolytes Karim et Paul ont su relever le défi avec cette belle idée. Ils ont voulu le beurre et l’argent du beurre et ils l’ont eu ! Pour le cul de la crémière faudra voir avec eux…!

Si le cœur et l’appétit vous en dit, retrouvez tous les circuits, les ateliers et les portraits des artisans sur le site du Guide du Goût :

www.guidedugout.fr/paris/

http://parcours-gourmands.guidedugout.fr/fr/

Je veux voir ça demain

4

Par La Salopette

279 articles

"Tout ce qui est ici aujourd'hui, peut être partout demain"

share

random

prev

next