Le Lavoir

04/09/2015

Dans cet article on va vous parler d’artistes, mais surtout de Licornes. Pas d’arc-en-ciel et de crinières roses dans l’histoire, mais un univers tout aussi éclatant. La Licorne est désormais un individu qui partage avec ses semblables l’endroit que nous allons vous présenter : Le Lavoir.

Prenez les technologies d’un FabLab, le potentiel collaboratif du co-working et les particularités d’un artiste dans son atelier ; imaginez le tout établi dans un espace de 700m².

C’est la vision qu’ont eu les deux initiateurs du projet ; Amine Slimani et Marin Germain, fondateurs d’une plateforme internationale d’architecture communautaire, « THIS PLUS. Creative Gathering » qui s’est occupée de la réhabilitation du lieu. Durant l’été 2015 ; une vingtaine d’étudiants internationaux se sont rencontrés pour prototyper et aménager l’espace qu’offraient les anciens bains municipaux d’Ivry-Sur Seine.

C’est ainsi que depuis le mois d’octobre, des Licornes ont envahi Le Lavoir. Créateurs de tous âges (étudiants ou professionnels), designers, architectes, photographes, graveurs, stylistes, graphistes, plasticiens, street-artistes, sculpteurs etc. ; un panel ultra diversifié des métiers de l’art, du design et de l’artisanat. Une communauté en construction, fédératrice de projets individuels et collectifs, qui dispose d’espaces pour les développer en réduisant les contraintes matérielles et techniques (le duo Gueule de Bois dont on vous a déjà parlé s’y sont d’ailleurs installés et s’y investissent depuis sa création).

Le lieu est régit par Antoine Pecclet (étudiant en architecture et sérigraphe), son unique locataire. Il le fait vivre, pour que chaque artiste puisse y travailler et évoluer : « Nous pensions important de continuer à partager, à apprendre, à être surpris et à dépasser les limites de nos présentes et futures activités professionnelles. C’est pour cela que nous désirons offrir un espace catalyseur de projets par le collectif. » (Amine et Marin).

Le Lavoir offre un espace qui s’aménage progressivement grâce aux initiatives des résidents.

Un laboratoire argentique s’est créé sous l’impulsion de Yegan, photographe et fondateur de la marque Scheyda Ethic. Son collaborateur Edouard et leur ami Sarkis, avec qui ils ont constitué le label SILENS, ont mis en place un studio d’enregistrement, qui vient s’ajouter à la longue liste d’installations déjà opérationnelles (ateliers de graph, de sérigraphie, de menuiserie, de couture, imprimante 3D, découpe laser, salle de réunion, studio photo, cuisine etc.) Le champ des possibles s’agrandit avec leurs idées et leurs envies.

Chaque personnalité, ayant un parcours et un univers singulier, s’investit pour profiter de savoir-faire et faire profiter de son savoir. Le Lavoir propose une expérience alternative où le domaine créatif de chacun est à la portée de tous. Le Lavoir est un mouvement ; qui se vit sur le plan professionnel et surtout humain. Pas de hiérarchie, par de structure encadrante mais une ambiance détente, sans formalités, et d’autant plus productive. Des shootings photo aux soirées cinéma, du poste de travail à celui du voisin ou de l’atelier au canapé ; il n’y a qu’un pas, et c’est ce qui fait que là-bas tout le monde est pote et que des collaborations se forment naturellement.

En fait ce qu’on vous décrit là c’est un peu l’atelier idéal. Et ce qu’il s’y passe s’annonce très prometteur ; alors, cher lecteur, on t’invite à faire comme nous et à le suivre de près.

https://www.instagram.com/le.lavoir/ https://www.facebook.com/lelavoirivry http://lelavoir.info/

Le Lavoir 03 Le Lavoir 07 Le Lavoir 12597030_10153828196784675_1396256042_o Le Lavoir 12620447_10153828196939675_1450401671_o

Crédits Photos  argentiques : Yegan Mazandarani.

 

Je veux voir ça demain

11

Par julie

19 articles

"Adepte du vagabondage urbain et virtuel ; porte désormais la Salopette pour vous conter ..."

share

random

prev

next