COMUNEAT

25/02/2016

Comuneat

Après une grosse journée de boulot, tu rentres chez toi avec la faim au ventre et tu retrouves ton frigo, aussi vide que ton estomac. Deux options s’offrent à toi : les plats préparés et bas de gamme de la supérette du coin, où le livreur de pizzas / burgers / sushis à qui tu as déjà refilé la moitié de ton salaire.

Si ce scénario te parait tristement familier, Comuneat est probablement la solution à ton problème. Et si tes voisins cuisinaient pour toi ? Le concept, aussi novateur qu’il puisse paraître, a déjà séduit en Espagne avec les Telemadre, ces retraitées qui mitonnent de bons petits plats à des étudiants n’ayant ni le temps ni l’envie de se faire à manger.

Théo de Bentzmann, le fondateur de Comuneat, s’en est inspiré pour lancer l’impulsion en France. Sa plateforme met en relation des particuliers qui aiment cuisiner avec d’autres particuliers qui aiment manger sainement. Les plats proposés sont faits maison, le jour même, avec des produits frais et de qualité.

On retrouve des menus du monde entier selon l’inspiration de chaque chef en herbe : cuisine thaï, antillaise, italienne, bien franchouillarde, bio, veggie….

Une fois inscrit en tant que chef, tu es libre de proposer tes plats au rythme que tu veux. Le plus simple, c’est de réserver un soir dans la semaine où tu as du temps pour pouvoir être tranquille derrière les fourneaux. Et pas d’inquiétude : avant de te lancer, l’équipe de Comuneat te briefe et t’apporte chez toi les contenants dont tu as besoin (uniquement en région parisienne pour l’instant).

La récupération des plats se fait au domicile du chef. Le gourmet vient chercher le nombre de portions qu’il a commandé. C’est l’occasion de connaître ses voisins, pourquoi pas de prendre l’apéro et d’échanger des anecdotes culinaires. Comuneat est aussi un moyen de dire adieu au gaspillage alimentaire : fini les restes qui traînent dans le frigo quand tu cuisines de grosses quantités.

Le prix d’un menu entrée-plat ou plat-dessert varie généralement entre 7 et 15 euros, c’est-à-dire moins cher qu’au resto ou chez le traiteur. C’est la base du service : manger sainement pour pas cher. Le site fonctionne par un système d’étoiles laissées par les gourmets. Si un cuisinier qui te branche n’a pas encore d’avis… Il ne te reste qu’à tenter l’expérience !

Comuneat vient de sortir son nouveau site, et veut désormais se tourner aussi vers l’évènementiel pour permettre à la communauté de se fédérer physiquement. Une initiative louable alors que le monde des écrans tend à nous enfermer de plus en plus dans notre bulle virtuelle.

Toi aussi, deviens chef ou gourmet : https://comuneat.fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/Comuneat/?fref=ts

Page Twitter : https://twitter.com/Comuneat

Instagram : https://www.instagram.com/comuneat/

comuneat 1 comuneat 2

Je veux voir ça demain

9

Par La Salopette

279 articles

"Tout ce qui est ici aujourd'hui, peut être partout demain"

share

random

prev

next