En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Ok
14/04/2016

Rémy Baudequin

Les photos façon vintage
Rémy Baudequin

Pour Rémy Baudequin pas besoin de Smartphone, d’appareil photo numérique ou d’Instagram pour faire des photos ultra originales aux effets surprenants. Il enfile les bretelles de la Salopette à l’ancienne !

L’homme arrive à l’heure dans un petit café cosy du 11ème arrondissement de Paris. Barbe rousse, chevelure argentée, grand sourire, avec Rémy Baudequin on est tout de suite à l’aise. Il pousse sa chaise et sort son vieux MacBook « car le sien l’a lâché ». Finalement installés, la spontanéité prend vite le dessus sur les questions prévues.

« J’ai pris l’argentique de mon père et je ne l’ai plus lâché depuis » explique fièrement Rémy. Petit, il voulait réaliser des films. Faute de caméras à la maison, l’appareil photo raconte tout aussi bien les histoires.

A 34 ans, le personnage aux cheveux blancs nous embarque dans son univers au graphisme décalé avec son fidèle argentique. Tous les effets sur ses photos sont réalisés au moment de la prise. A défaut d’Instagram, ce sont les filtres trouvés dans la « sacoche hippie » de son père qui crée les couleurs, la lumière, les défauts qui font la particularité de certains de ses clichés. L’artiste a débuté en prenant des photos de ses amis en concert, où il était obligé de travailler avec une lumière qu’il ne contrôlait pas : « c’est à ce moment là que j’ai le plus appris ». Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Les filtres de papa, la réutilisation des pellicules pour transposer les prises apparaissent dans ces clichés. « J’ai essayé de passer au numérique mais l’image est trop propre. J’aime les choses un peu abîmées » avoue-t-il tout sourire. Rémy va jusqu'à détériorer volontairement sa pellicule. Certaines photos qu’il a réalisées lors d’un voyage à Los Angeles sont par exemple restées trop longtemps dans les produits chimiques… La formule est gagnante !

Aujourd’hui, pas de projet précis. Il va spontanément où la vie l’amène. Son dernier travail ? La capture d’un prototype de vêtement qui change de forme en fonction de votre personnalité en se basant sur votre profil sur les réseaux sociaux. A l’image de son photographe, les clichés sont délirants.

Site web : http://remybaudequin.com/

Facebook : https://www.facebook.com/RemyBaudequinPictures/?fref=ts

Twitter : https://twitter.com/RemyBaudequin

Tumblr : http://remybaudequin.tumblr.com/

like
Je veux voir ça demain 8
Mačka

A lire aussi

Mačka

L’histoire de Mačka !
Par La Salopette