Marché Boucotte – Où la wax fever !

30/04/2016

Et oui, vous l’avez vu le wax fait son grand retour depuis quelques mois. Il est à l’honneur absolument partout. Vous vous doutez bien que j’en suis fan, vu que c’est mon troisième article sur le wax après Ayanah Swimwear et Panafrica. Dans la même éthique que Panafrica il y a Marché Boucotte. Du wax, du wax, toujours plus de wax !

J’ai rencontré Simon, passionné comme jamais, il m’a partagé l’envie de faire connaitre Marché Boucotte pour aider ce qui ont en le plus besoin mais aussi d’être sapé comme jamais (on ne fera aucun commentaire sur la référence).

Alors qu’est-ce que Marché Boucotte ? C’est un projet de confection textile franco-sénégalais lancé en 2015 par Atelier Genkidama, un collectif de plasticiens et designers français (composé d’Astrid & Simon) et Futur au présent (FAP), une association de solidarité internationale basée en Casamance, une région du sud du Sénégal. Engagée dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités, elle développe des programmes sociaux à destination des plus vulnérables (Centre d’accueil pour enfant des rues, Maison de l’Eduction pour jeunes filles travailleuses ou déscolarisées, appui aux personnes âgées isolées, prise en charge médicale des plus démunis). Mais surtout leur particularité, c’est de développer des activités économiques afin de s’autofinancer.

Marché Boucotte c’est toute une histoire, une histoire d’amour, de passion et de partage. France + Sénégal ? Les influences sont donc doubles, c’est un voyage entre Ziguinchor, Paris et Strasbourg. C’est cette double culture qui fait force de Marché Boucotte, je vous l’assure.

Tout a commencé car le père de Simon travaille dans l’association, Simon qui est graphiste a alors créé le logo de l’association. Il y a encore un an ni Simon ni Astrid n’avaient mis les pieds au Sénégal. Ils sont donc partis dans la région de Casamance. Le couple a eu un double coup de cœur : pour le projet de l’association ainsi que pour le wax, tissu traditionnel africain. Styliste et graphiste de profession, ils imaginent alors une ligne de vêtements mêlant wax et coupes européennes, dont l’intégralité des bénéfices contribuerait à financer les programmes sociaux de Futur Au Présent. Avec l’aide de Reinout, membre de Fap, ils créent sur place les premiers prototypes : Marché Boucotte était né !

Pourquoi Marché Boucotte ? Tout simplement car c’est le marché où l’équipe achète ses tissus.

Le concept de Marché Boucotte est très fort, avec une belle identité puisqu’il repose sur la création de vêtements associant wax et la main d’œuvre africaine avec la coupe textile européenne.

La première collection est constituée de vestes réversibles produites à la main par Ibou, un tailleur sénégalais de Ziguinchor et donc en quantité très limitée. Alors si vous êtes, comme moi, tombés sous le charme des tee-shirts, bombers et ensemble de la marque : FONCEZ !

Derrière Marché Boucotte il y a toute une team ! Et oui ça demande du travail tout ça. Alors il y a Simon qui gère tous les visuels, Astrid s’occupe de la DA, du choix des tissus et de faire les patrons, Camille est la chargée de projet et Reinout, implanté depuis longtemps à Ziguinchor, est le directeur de production et leur relai sur place, avec les commerçants de tissus et le tailleur Ibou.

Et en plus c’est 100% home-made ! Les si belles photos qui mettent en valeur les mannequins et les tenues sont réalisées par Woody Van Tassel et Samuel Koehl , le mannequinat, la prod musicale, le d-jing, la vente et la diffusion média sociaux sont assurés par une armée de copains bénévoles.

Enfilez votre veste Boucotte, mettez Mr Raoul K, Jain ou encore Mila Auguste dans vos oreilles et vous vous sentirez en Afrique sans avoir quitté la France. Le wax apporte du soleil à nos tenues et on en a bien besoin.

Retrouvez toute l’actualité de Marché Boucotte et les aventures de Simon & Astrid sur Facebook

Marché Boucotte a lancé sa campagne Ulule : vous vous devez d’y participer les gars ! C’est un projet plus que parfait, il faut l’aider à se développer. Une marque tendance et solidaire comme on les aime. La Salopette soutient déjà le projet. Alors à votre tour, go go go sur Ulule !

Je veux voir ça demain

12

Par Canelle Conte

59 articles

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?"

share

random

prev

next