Superposition – Au service de l’art

05/09/2016

Dans l’environnement artistique lyonnais actuel, l’association SUPERPOSITION se démarque et impose ses propres codes. Elle est fondée par quatre jeunes entrepreneurs riches de leurs différents voyages et diverses collaborations et expériences.

Entre Rodolphe et son intérêt certain pour le street-art, Orbiane la New-Yorkaise un brin hyperactive, Marion la baroudeuse experte de la ville et de la rue (soit l’urbaniste de la bande), et enfin Hélène, toujours en demande de nouvelles rencontres et découvertes, jamais rassasiée, SUPERPOSITION nait là ou se rejoignent les idées neuves et florissantes d’une jeunesse inspirée par le monde.

Actif sur les réseaux sociaux et dans la rue, dans le digital comme dans le réel, le collectif se nourrit des possibilités qu’offre une ère comme la nôtre. Forte des quatre personnalités qui l’ont fondée, l’association évolue sur tous les fronts. Ils savent imaginer, créer, communiquer, et plaire. Ils n’en sont d’ailleurs pas à leur coup d’essai.

Au fil des mois, on a pu les voir se révéler à travers des évènements tels que la journée #SUPERBIEN le 1er Mai 2016 (https://youtu.be/_MCJ-bVjahU)  ou encore l’après-midi SuperAloha le 10 juillet (https://youtu.be/1-zQqVvWWDA). Toujours dans ce besoin de plein air, d’évasion, et de polyvalence, les artistes se côtoient dans une ambiance décontractée ou chacun est le bienvenu.

En mélangeant bonne bouffe, boissons fraiches, ateliers participatifs, graffiti et arts de rue, SUPERPOSITION rend compte de la soif de vie qui anime une génération créative et libre.

Pour continuer encore à faire vibrer ceux qui le veulent bien, le collectif a concocté un festival qui s’étendra sur trois jours du 9 au 11 septembre prochains. L’Urban Art Jungle Festival se déroulera au 3, rue Pré-Gaudry du vendredi au dimanche (et tu trouveras le programme détaillé ici : Urban Art Jungle.

On peut déjà s’attendre à y croiser des graffeurs (comme POTER  que l’on connait déjà, ou encore Maxime Ivañez – et Khwezi Strydom – des photographes (dont Yoan Derycke, SANS FOI NI LOI , mais aussi des illustrateurs, collagistes, et pourquoi pas des artistes de la nourriture : on aura notamment la chance de gouter aux délicieux mets de The Rolling Cantine – et La Chill Zone  !

Entre musique, live painting, expositions, stands, ateliers, nourriture et diverses surprises, comment ne pas se laisser aller ? Le tout est accessible par tous (petits et grands, l’entrée est gratuite et le lieu est desservi par les transports en commun !) On a hâte de t’y croiser, toi qui cherches toujours de quoi te détendre et découvrir, de quoi t’amuser et ouvrir encore un peu plus ton esprit. Alors on te dit à bientôt, dès le vendredi 9 septembre !

Je veux voir ça demain

5

Par Clémentine Pons

18 articles

"Pain sur table n'a pas de maître"

share

random

prev

next