La Fabrique made in Bagnolet : le bois au coeur de l’art

04/07/2017

Depuis le 29 Juin et jusqu’au 10 juillet, La Fabrique made in Bagnolet présente une exposition collective célébrant le bois, matière vivante et historique.

Les artistes Clémence Lerondeau, Maxime Perrolle et Mathias Costa ont en commun la passion de la matière et ils la travaillent chacun d’une façon singulière. Du bois en action jusqu’à l’œuvre achevée, telle est la ligne choisie pour cette exposition.

L’artiste et autodidacte Clémence Lerondeau souhaite, à travers ses œuvres, souligner le paradoxe entre des lignes droites et définies avec l’émotion qui, quant à elle, est complexe et intense. Une très belle métaphore du monde des vivants la nuit ; l’univers dans lequel elle puise son inspiration.

« Retranscrire l’impalpable du chimique grâce aux lignes rigoureuses. »

Entre la mesure et la démesure, cette opposition qu’on peut retrouver sur son oeuvre nous procure une émotion puissante.

Mathias Costa pratique le dessin, la peinture et surtout la pyrogravure : une technique de gravure faite sur du bois ou cuir à l’aide d’une pointe chauffée. Ce jeune passionné de skateboard utilise ses planches comme support de création.

« L’usure faisant partie du vécu de l’objet, les coups subis par une board symbolisent pour moi les cicatrices de la vie d’un skate. »

Il travaille l’usure du bois, le brûle, le gratte et prolonge ainsi les fibres accidentées de la matière. L’artiste éclectique trouve son inspiration dans le lien avec les matériaux vivants.

Enfin, Maxime Perrolle, fasciné par la nature et le sentiment de sérénité qu’elle procure, évolue dans son métier de tourneur d’art sur bois. Il réalise des objets en bois et donne forme à la pièce en utilisant des ciseaux d’acier ou des gouges qui pénètrent le bois. Il façonne des bols, vases et objets décoratifs ou fonctionnels.

« J’essaye de récupérer le bois dans la nature, je n’abats jamais les arbres mais je tente de récupérer le bois, tombé par les vents ou laissé par les bucherons, avant qu’il ne pourrisse »

Ces trois artistes considèrent que le procédé fait vivre la matière : ils dévoilent également au cours de cette exposition une partie de leur atelier et de leur savoir-faire.

Event : Lignes de Bois – Exposition

LA FABRIQUE made in Bagnolet
11 rue Paul Vaillant Couturier
93170 BAGNOLET
METRO 3 – Gallieni

Je veux voir ça demain

15

Par Laura Lipinski

15 articles

"Il parait que la connerie ça se cultive... et moi j'ai la main verte"

share

random

prev

next